Tél. : 05 56 34 79 59|contact@tbcrm.fr

Social

La certification WELL

Stress-au-travail-des-accords-signes-mais-peu-de-mesures-pr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernière née des certifications de qualité des locaux professionnels, de plus en plus d’opérateurs l’intègrent à leurs projets.

Il s’agit de rendre les espaces de travail agréable pour les occupants. L’objectif pour les employeurs, au-delà de leur image, est d’améliorer la productivité et  la performance des salariés. Il permet d’attirer et de fidéliser les collaborateurs qui y sont de plus en plus sensibles.

7 critères sont pris en compte :

  • L’air : Air purifié à l’aide de dispositifs spécifiques.

  • L’eau : Traitement, filtration, choix de l’emplacement des points d’eau.

  • La lumière : Privilégier la lumière naturelle et bannir les éclairages agressifs.

  • L’activité physique : Encourager l’activité physique des salariés.

  • Le confort : Ambiance sonore, température, mobilier.

  • L’alimentation : Encourager les salariés à adopter une alimentation variée et équilibrée.

  • Le bien-être psychologique : Aménagement des lieux, couleurs, décoration.

3 niveaux d’agrément :

  • Silver : 100 % des prérequis sont respectés ;
  • Gold : 100 % des prérequis + 40 % des optimisations supplémentaires.
  • Platinium : 100 % des prérequis et 80 % des optimisations supplémentaires.

C’est le GBCI, Green Business Certification Inc., qui attribue les certifications WELL.

https://www.wellcertified.com/

Par |mai 13th, 2019|Social|Commentaires fermés sur La certification WELL

Le Cowalking

marchons_petit

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette nouvelle tendance propose d’arrêter de rester assis trop longtemps. La majorité des salariés du secteur tertiaire passent la plus grande partie de leur journée en positon assise devant leurs écrans. Sur le long terme c’est dangereux pour votre santé. Pour y remédier vous pouvez (devez) :

  1. Vous lever au moins toutes les heures. Aller marcher après le repas.
  2. Vous déplacer dans les services au lieu d’envoyer un mail.
  3. Téléphoner debout en marchant.
  4. Prendre le vélo (jusqu’à 15 km) ou marcher (jusqu’à 5 km) pour les trajets domicile-travail. Le plus efficace car le plus régulier. Sans compter que c’est tellement agréable.

Il est conseillé de marcher 10 000 pas par jour (c’est valable pour les jeunes aussi), alors que la moyenne est à moins de 2000.

Certains utilisent des bureaux de marche, mais c’est plus compliqué..

Plus simple, vous pouvez donc aussi organiser des réunions sous la forme d’une promenade. Le plus souvent il s’agit d’entretiens à 2.

Ce ne sera surement pas une simple mode car les conséquences de la sédentarisation n’apportent que des inconvénients.

Les avantages sont :

  1. Marcher, respirer, se détendre
  2. Libérer la parole
  3. Mieux connaitre ses collègues
  4. Améliorer sa réflexion

Essayez !

Par |mai 10th, 2019|Social|Commentaires fermés sur Le Cowalking

Explosion du coworking à Paris

Les espaces de coworking se multiplient sur Paris et en Ile de France, et c’est près de 70 000m2 qui ouvriront en 2017 dans la région. La forte expansion du coworking en Île-de-France n’est plus à prouver : les chiffres parlent d’eux-mêmes.

  • Les chiffres

En deux ans, les espaces de coworking à Paris ont explosé. On a assisté à une évolution de plus de 150%, chiffre record dans le domaine immobilier. Par conséquent, les acteurs majeurs du secteur ont investis les plus beaux lieux afin de rester pionniers du secteur. Comme nous l’expliquions dans cet article, l’impressionnante augmentation de la création d’entreprises, telles que des start-up ou des freelancers, a une influence considérable sur l’explosion du coworking dans la capitale.

Les nouveaux services de communication qui sont proposés dans les centre d’affaires d’Île-de-France sont à 80% l’animation des réseaux sociaux, à 60% les évènements internes pour les membres du centres et à 58% les essais / jours gratuits de coworking offerts. Avec des offres et des services de plus en plus attractifs et une demande de plus en plus conséquente, le coworking explose à Paris.

  • Les lieux 

Au sein de la capital, c’est évidemment les lieux les plus prisés qui font fureur. Avoir une belle adresse dans un quartier branché parait plus attrayant. Sur Paris, on peut dire que les quartiers les plus appréciés des créateurs d’espaces de travail partagés sont dans l’hyper centre-ville, sur les grands boulevards et à Bastille et République tout particulièrement. De nombreux espaces de coworking sont situés à Sentier et à Opéra, mais les espaces de travail partagés les plus grands sont à Haussmann, La Défense, Gare de Lyon et Neuilly-sur-Seine ; quartiers très appréciés pour l’ambiance business.

Selon une autre étude menée par Deskmag, on en compte aujourd’hui une trentaine rien qu’à Paris et plus d’une soixantaine en région parisienne. Mais certaines saisons sont plus porteuses que d’autres. Janvier et Septembre sont deux mois intensifs en termes d’ouvertures d’espaces de travail collaboratifs.

Par |juillet 23rd, 2017|Economie, Social|Commentaires fermés sur Explosion du coworking à Paris

Dématérialisation de la domiciliation, comment la mettre en place avec TBCRM?

domiciliation dématérialisée

Nous avions publié un article générique sur l’intérêt pour un centre d’affaires de proposer la domiciliation en ligne. Afin de créer un lien entre le formulaire de domiciliation en ligne et TBCRM, nous avons conçu un formulaire en 2 étapes, accessible à partir de votre site internet.

Un prospect se renseigne sur votre site internet, il est séduit par vos prestations et décide de se domicilier chez vous : sur votre page « domiciliation » par exemple, après avoir présenté votre ou vos offres, vous n’avez plus qu’à insérer un lien vers ce formulaire. C’est tout.

« Obtenez des domiciliés en un clic »

 

Dans l’exemple qui vous est proposé, PCi se positionne comme un centre d’affaires :

formulaire-domiciliation-non-vect

Cliquez sur l’image pour l’agrandir. Cliquez sur précédent pour quitter l’aperçu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le prospect, intéressé par votre offre, va devoir renseigner à minima 6 champs obligatoires de manière à « capter le prospect ». Ce sont essentiellement des champs d’identification. (cf * sur le formulaire).

Cette saisie va générer automatiquement la création d’une fiche tiers (prospect) dans TBCRM. Les champs « type de contrat » et « origine » seront renseignés automatiquement de manière à identifier la provenance de ces prospects. Si le prospect abandonne la saisie, vous pourrez donc toujours le solliciter pour le questionner sur son projet.

Les utilisateurs du logiciel seront notifiés qu’une « fiche prospect » vient d’être créée.

formulaire-domiciliation2-v2

Cliquez sur l’image pour l’agrandir. Cliquez sur précédent pour quitter l’aperçu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le prospect qui a besoin ou qui souhaite être domicilié rapidement devra poursuivre la saisie de TOUS les champs.

Les formules choisies par le client génèreront automatiquement le type de contrat dans TBCRM. L’origine sera aussi renseignée automatiquement dans TBCRM.

Une fois le formulaire saisi et les documents obligatoires téléchargés, le prospect pourra imprimer le contrat de domiciliation. Les documents téléchargés, seront automatiquement intégrés dans la Base De Connaissances de TBCRM. Le prospect n’aura plus qu’à renvoyer le contrat accompagné de son règlement. Les utilisateurs du logiciel seront notifiés qu’un contrat de domiciliation en ligne a été généré.

A réception du contrat signé par le prospect, le centre d’affaires procède aux vérifications suivantes :

  • MAJ de la fiche tiers
  • Vérification des documents téléchargés et contrôle Tracfin
  • Signature du contrat et renvoi au prospect, devenu client

 

Ce module permet donc de développer la base des prospects et d’accélérer la signature de contrats de domiciliation en l’automatisant en grande partie.

Une automatisation complète avec vérification des champs (Siret, adresse,…), vérification des documents téléchargés, et paiement en ligne n’est pas vraiment souhaitable. Non seulement les coûts de développement seraient exorbitants, mais, et surtout, l’agrément lié à l’activité de domiciliation oblige le centre d’affaires à une vérification attentive avant la signature définitive du contrat entre les deux parties.

N’hésitez pas à nous solliciter si vous souhaitez plus d’informations.

 

Par |juin 23rd, 2017|clients utilisateurs, Social|Commentaires fermés sur Dématérialisation de la domiciliation, comment la mettre en place avec TBCRM?

Les expressions « déjà » has-been du bureau

bureau-has-been

Le boulot, 39 heures par semaine, 156 heures par mois, de quoi vous laisser le temps de papoter aussi avec vos collègues et donc d’utiliser les expressions du bureau.
Les français adorent parler cette langue au travail alors que nous ne sommes pas très forts…
Nous utilisons cette langue certainement par manque de temps car il est vrai qu’asap est dit beaucoup plus rapidement que « dès que possible ».

Utiliser un vocabulaire destiné à un « langage » uniquement pro montre aussi une position bien ancrée à son poste. On maitrise son job, on en maitrise le vocabulaire ! 

Asap

As soon as possible. C’est le grand classique de l’urgence. Aussi vite que possible, dès que tu peux, le plus rapidement possible, dès que possible !

Burn-out

Beaucoup le considèrent comme le mal professionnel de notre siècle. Et pour cause : à l’heure actuelle, les cas de burn-out, ou syndrome d’épuisement lié au travail, ne cessent de se multiplier. Et maintenant, ce sont les salariés qui sont en situation de burn-out. Vous pouvez aussi tout simplement parler de surmenage.

Short-list

Si vous avez déjà recruté des collaborateurs vous avez peut-être dressé une short-list des candidats qui vous semblaient les plus pertinents pour le poste. Expression aussi bien déclinée pour toute autre tâche au bureau afin de gérer au mieux les priorités.

Conf Call

Organiser une conf call ou une conférence téléphonique. Il faut vraiment être très feignant pour utiliser cette contraction anglaise… Ca va plus vite et on échauffe déjà notre accent !

Faire un feed-back

C’est comme faire un brief, mais une catégorie au-dessus. Là carrément, ce n’est plus d’un « retour » dont on a besoin, mais d’un feed-back. What else ?

Donner son « go »

Remplacer « go » par feu vert, ça a un effet de compétition. Et si vous l’adaptez en français, vous pouvez même dire « donner son aval » selon le Larousse.
Sinon, vous pouvez dire « donner son accord » ou bien encore « donner son approbation », ça fonctionne très bien aussi !

Faire un brief 

« Salut, t’as deux minutes pour me faire un brief avant le meeting ? »
– Réponse possible: « Je suis presque sûr qu’on dit brunch …mais ok, j’apporte le pinard ! »
A vous de voir…

Deadline

Jour après lequel si vous n’avez pas fini votre travail, vous êtes mort.

Pitch

« Ce terme anglais trop répandu ne doit pas être employé ». Ce n’est pas nous qui le disons mais encore une fois l’Académie française.  Pourquoi ? Parce que ce terme anglais recouvre plus de 17 sens différents mais aucun qui correspond à celui que lui donnent les Français. C’est ballot mais quitte à frimer, autant utiliser un mot qui ait du sens et lui préférer présentation, argumentaire, etc.

 

Par |avril 25th, 2017|Social|Commentaires fermés sur Les expressions « déjà » has-been du bureau